Découvrir les différentes règles de sécurité d’un parking idéal

parking idéal

À Zaventem, les règles sont très strictes en ce qui concerne la sécurité d’un parking, notamment celui de l’aéroport. Pour être fonctionnel, ce type de stationnement doit comprendre, par exemple, quelques éléments indispensables. Ces derniers peuvent être des allées fluides, une signalétique rationnelle ou encore un repérage immédiatement sensible. Explications.

Un parking adapté aux besoins de chaque automobiliste

La mise en place d’un parc de stationnement automobile est réglementée par la législation. En ce sens, il est important de bien définir le type de parking à installer pour qu’il puisse répondre aux normes en vigueur. Pour trouver le parking adapté à vos besoins, Up Parking à Zaventem peut vous accompagner dans votre choix. Généralement, on distingue trois catégories de parking : souterrain, commercial, public ou résidentiel.

Si vous venez, par exemple, d’arriver à l’aéroport de Bruxelles, votre véhicule sera stationné dans un parking que vous avez réservé au préalable. Ceci peut être un parking souterrain ou bien un parking résidentiel qui accueille des automobiles sur la durée. C’est justement dans ce contexte qu’il existe des services professionnels spécialisés en mobilité, stationnement et signalétique. Leur objectif est de concevoir des parkings pour favoriser la fluidité de la circulation.

Des réglementations pour assurer la sécurité des usagers

Les parkings, quel que soit leur emplacement, doivent répondre à un certain nombre de normes. La plupart du temps issues du code de l’urbanisme, ces normalisations sont constituées pour une meilleure construction et exploitation des parkings. Cette initiative doit aussi prendre en compte de la sécurité de leurs usagers. Parmi les normes de construction de parc de véhicules à respecter, il y a les dimensions et l’organisation des parkings. Les travaux sont, donc, soumis à toutes sortes d’obligations géospatiales.

De ce fait, les parkings doivent faire l’objet d’un gabarit adapté aux surfaces de stationnement ainsi qu’aux espaces de circulation des véhicules ou de piétons. Pour les parkings souterrains, le respect de la hauteur minimale autorisée est de mise. Concernant les surfaces à prévoir pour les places de parkings et des voies d’accès, les dimensions préconisées sont réglementées par les normes NF P91-120 pour les parkings privés et NF P91-100 pour les stationnements publics.

Les autres réglementations à savoir à propos des parkings

En plus du respect des dimensions d’usage, les parkings doivent aussi comprendre un quota de places de stationnement réservées aux personnes à mobilité réduite. Celles-ci sont également réglementées et doivent respecter des normes de distances des entrées ainsi que les sorties du parking. Cela dit, l’accessibilité est de vigueur en matière de stationnement pour handicapé.

Sur d’autres points, il est à savoir qu’un parking doit comprendre des protections contre les incendies parce qu’il fait partie des éléments qui reçoivent du public. Ces dispositions relèvent de la réglementation contre les risques d’incendie. Enfin, un parking doit aussi faire l’objet des normes d’évacuation, notamment pour les parkings souterrains. En d’autres termes, les parkings, couverts ou extérieurs, sont contraints d’avoir au moins un certain nombre de normes incendies. Cela permet de limiter les dommages en cas de sinistre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *