Dents de sagesse : ce qu’il faut savoir

Dents de sagesse ce qu’il faut savoir

Les dents de sagesse sont les dents les plus éloignées de l’arcade molaire et aussi les dernières à sortir, si elles sortent. En effet, ce n’est pas tout le monde qui peut bénéficier de ce cadeau tardif de la nature. Même si la majorité en a, il n’y a toujours pas de place nécessaire pour que la dent de sagesse évolue normalement.
C’est pourquoi, il est parfois nécessaire que les dents de sagesse, ces troisièmes molaires soient extraites. Mais quels sont les symptômes les plus communs permettant de justifier la présence de dents de sagesse ? Quand est-ce que celles-ci doivent subir une extraction ? Dans quelques lignes, tout ce qu’il faut savoir sur les dents de sagesse.

Quand poussent les dents de sagesse ?

Chacune de nos 28 dents possède un rôle particulier à jouer dans la bouche. Et si on accueille les 4 dents de sagesse, on en comptera 32. Cependant, ce ne sont pas toutes les mâchoires qui sont à même d’accommoder le maximum possible de 32 dents en bouche qui seront alignées de façon optimale.

De plus, comme nous le savons, outre leur sortie tardive, ces troisièmes molaires se positionnent rarement bien dans la bouche. C’est pour cela que de nombreux jeunes et adultes prennent rendez-vous chez le Dentiste-fransencrespeigne pour se faire extraire une dent de sagesse.

Si les 28 premières dents terminent leur développement vers l’âge de 15 à 18 ans, les dents de sagesse ne font éruption qu’autour de 21 ans. Mais elles se développent chez 90% des gens à l’âge de 25 ans si elles ont suffisamment de place sur l’arcade. Et même avec de la place, souvent ces invités tardifs ont du mal à se frayer un chemin.

Les symptômes des dents de sagesse

Les symptômes associés à l’éruption des dents de sagesse peuvent être multiples. Cependant, ils peuvent être légers ou sévères selon chaque individu. Les personnes ayant la dent de sagesse peuvent ressentir une douleur localisée dans la région immédiate des dents de sagesse. Cette douleur peut également être ressentie ou irradiée dans le fond de la bouche près des oreilles, dans la mâchoire du haut ou du bas.

Les maux de tête et les maux de gorge sont également fréquents, de même que les inflammations au niveau de la gencive. Parfois, un gonflement peut survenir au niveau de la zone de dent incluse, c’est-à-dire quand la dente de sagesse qui reste tranquillement dans l’os sans se manifester. Chez certaines personnes, ils déclarent avoir ressenti un goût étrange lorsqu’ils mordent près de la zone de dent incluse.

L’extraction des dents de sagesse

Qu’elles soient incluses ou non, les dents de sagesse peuvent provoquer plusieurs gênes. Chez certaines, elles peuvent être très douloureuses. Plusieurs autres raisons peuvent également justifier l’extraction des dents de sagesse, comme le fait de permettre l’alignement des autres dents où on manque d’espace sur l’arcade dentaire.

Ainsi, pendant l’extraction des dents de sagesse, le dentiste procède suivant différentes étapes. Il commencera par l’anesthésie. Un anesthésiant local pourra éviter toute douleur durant l’intervention. Une fois la zone engourdie, l’extraction peut commencer. L’intervention se fera alors sur les dents une à une. Une incision refermée par des points de suture s’effectuera sur chacune des dents de sagesse. À la fin de l’intervention, le patient devra rester dans une salle de récupération pour prévenir les éventuelles complications.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *